Transplantation rénale

AIDER SANTÉ accompagne ses patients pour favoriser l’accès à la greffe

Les équipes d’AIDER SANTÉ accompagnent les patients dans un certain nombre d’étapes qui précèdent et succèdent la transplantation rénale. La transplantation rénale consiste à greffer un rein, prélevé sur un autre individu, dont la fonction se substitue aux reins défaillants.

Liste de greffe du reins

Qui peut être candidat à la greffe ?

Les patients de moins de 85 ans, souffrant d’une Maladie Rénale Chronique irréversible, de stade 4 évolutive ou de stade 5, dialysés ou non, peuvent dans la majorité des cas, être candidats à une transplantation rénale.
Il existe cependant des contre-indications, absolues ou relatives d’ordre médical, que seul le médecin néphrologue posera.
Le rein transplanté peut provenir de 2 types de donneurs : un sujet en état de mort cérébrale ou un donneur vivant.

Les étapes du processus d’accès à la transplantation rénale

AIDER SANTÉ peut accompagner les patients de l’information au bilan pré-transplantation.
Un suivi de néphrologie sera ensuite mis en place, après la transplantation, et réalisé par le CHU et/ou par AIDER SANTÉ. Ce suivi sera très régulier et fréquent au décours de la transplantation. Les consultations seront ensuite plus espacées.

Schéma descriptif du processus de transplantation rénale

Source : HAS

Logo Agence de la biomédecine

Quels résultats et quelles conséquences ?

Les résultats de la greffe rénale sont régulièrement évalués.
Un an après la transplantation, plus de 90% des greffons fonctionnent, ce pourcentage est de 63.5 % après 10 ans.

Le succès de la transplantation rénale nécessite un traitement immunosuppresseur destiné à combattre les phénomènes de rejet. Il est à prendre rigoureusement et quotidiennement tant que le greffon fonctionne. Parfois un traitement complémentaire (antihypertenseur, antibiotiques) est prescrit. Le suivi médical spécialisé et des règles hygiéno-diététiques restent de rigueur.
Chaque receveur doit être clairement informé des particularités du traitement choisi et des effets secondaires liés aux médicaments utilisés (diminution des défenses de l’organisme vis-à-vis des infections et développement de certaines tumeurs).