Informations, orientation, éducation

« Le véritable enseignement n’est point de te parler mais de te conduire. »

Antoine de SAINT EXUPERY

Hémodialyse ou Dialyse Péritonéale

La dialyse peut se faire par dialyse péritonéale ou par hémodialyse en « centre », en unité de dialyse médicalisée, en unité d’autodialyse ou à domicile.
Ce choix se fait en fonction de nombreux critères :

  • les pathologies associées à l’insuffisance rénale chronique (ou comorbidités) et d’éventuelles contre-indications,
  • le choix du patient et de ses proches,
  • les conditions familiales, socio-économiques et professionnelles du patient,
  • son autonomisation possible,
  • la proximité du domicile avec les structures de dialyse…

L’objectif de ce choix est d’offrir au patient la méthode la plus adaptée à ses contraintes médicales mais aussi la plus à même de respecter ses habitudes de vie.

Les services aider santé
Centre aider santé montpellier

L’orientation du patient

L’unité d’orientation accueille les patients nouvellement pris en charge et correspond à une phase de stabilisation médicale en début de traitement. Elle donne lieu à :

  • Une analyse des paramètres sociaux et médicaux, par une équipe mulitprofessionnelle ;
  • Une information globale auprès du patient et son entourage sur l’insuffisance rénale chronique, ses retentissements et les alternatives thérapeutiques ;
  • La présentation d’une proposition de traitement en adéquation avec ses contraintes ;
  • L’amorçage des démarches paramédicales et/ou sociales, si nécessaire, pour que le projet personnalisé de soins se mette en place dans les meilleures conditions y compris l’éducation thérapeutique.

La durée du séjour en orientation varie selon les besoins particuliers de chaque patient.
Il s’agira de proposer au patient la modalité de traitement la plus adaptée tout en lui autorisant la meilleure qualité de vie possible.

Entraînement du patient

Le traitement en unité d’autodialyse et à domicile requiert une participation active du patient et donc un entraînement dans une unité adaptée.
En unité d’autodialyse, un infirmier libéral formé accompagne 6 patients au maximum en même temps. Ces patients sont plus ou moins autonomes dans la gestion de leur traitement et collaborent avec l’infirmière pour la réalisation de leur séance.

L’hémodialyse à domicile nécessite un aménagement et un équipement du domicile adaptés. La vocation de la phase d’entraînement est de permettre au patient de réaliser les différentes étapes de son traitement pour être le plus autonome possible. Un accompagnant familial ou extra-familial formé également, l’assiste pour certains gestes et assure une surveillance pendant la séance. Un infirmier libéral peut être sollicité et/ou formé si besoin pour certains gestes.

aider santé traitement
Néphrologie Midi-Pyrénées

Bénéfices de l’éducation du patient

En association avec l’enseignement des protocoles de soins, le temps de la formation est un temps pour se « reconstruire » et pour intégrer progressivement la dialyse et ses contraintes dans sa vie. Les proches peuvent également participer et être impliqués dans le traitement. Il est possible pour eux de venir assister à une ou plusieurs séances de dialyse, d’échanger avec l’équipe soignante, de participer à des ateliers d’éducation thérapeutique.

Le patient s’approprie son traitement, il acquiert son autonomie à l’égard de l’équipe de soins et du matériel. Cela est un gage de bonne observance thérapeutique.

Contexte plus général de l’éducation thérapeutique du patient

Selon l’OMS, l’éducation thérapeutique peut être définie de la façon suivante :

  • Forme le patient pour qu’il puisse acquérir un savoir-faire adéquat, afin d’arriver à un équilibre entre sa vie et le contrôle optimal de la maladie ;
  • Processus continu qui fait partie intégrante des soins médicaux ;
  • Comprend la sensibilisation, l’information, l’apprentissage, le soutien psycho-social, tous liés à la maladie et au traitement ;
  • Doit permettre au malade et à sa famille de mieux collaborer avec les soignants.

La finalité de l’éducation thérapeutique est donc la capacité du patient à mobiliser des compétences et des attitudes lui permettant de vivre le mieux possible avec sa maladie et son traitement.

©FLORENT-GARDIN-DRAKKAR-COMMUNICATION-157

Références :

  • Education Thérapeutique (Prévention et maladies chroniques) D. SIMON, PY TRAYNARD, F. BOURDILLON, A. GRIMALDI. Abrégés MASSON, Paris : Editions ELSEVIER-MASSON, 2007.
  • Recommandations de la HAS (Haute Autorité de Santé) sur l’éducation thérapeutique du patient – juin 2007 : Comment la proposer et la réaliser ? Comment élaborer un programme spécifique d’une maladie chronique ?
  • Site du Centre d’Education du Patient
  • OMS World Health Organization: Therapeutic patient education. Continuing education programs for health care providers in the field of prevention of chronic diseases. Octobre 1998