Les origines de l’association

Stade insuffisance rénale

1960 : les origines…

Au début des années 1960, nombreux sont les patients, jeunes et âgés, qui meurent d’Insuffisance Rénale. Le Professeur Charles MION, interne dans le service du Professeur MIROUZE au CHU de Montpellier, s’intéresse alors à l’urémie terminale.
Le Professeur SCRIBNER venait de montrer, au 1er congrès de néphrologie international à Evian, sur une expérience de quelques mois, que le rein artificiel allait permettre aux insuffisants rénaux chroniques de vivre à long terme. Au détour, le Professeur Charles MION le rejoint à Seattle grâce à une bourse d’étude et se forme à ses côtés, pendant un an et demi.

De 1965 à 1970 : le développement de la dialyse…

De retour des USA, il traite, par dialyse, sa première patiente le 31 mai 1965. Petit à petit la technique se développe, le nombre de patients dialysés augmente mais bientôt l’hôpital ne peut plus assurer la prise en charge de tous. Il faut donc les traiter à domicile, malgré de nombreux obstacles.
Monsieur BEZIAT, garde-forestier dans les montagnes de Cerdagne, dans un état d’urémie grave, consulte le Professeur MION dont il avait entendu parler. Le seul moyen qu’il a de vivre est d’être traité à domicile. Grâce à la générosité de tout un village pour financer les équipements et aux multiples allers-retours Montpellier/Bolquères du Professeur Charles MION, Monsieur BEZIAT est installé à son domicile en septembre 1968. La dialyse à domicile autonome naît en Languedoc-Roussillon  de cette rencontre singulière.
L’année suivante, onze malades bénéficient de ce mode de traitement. En 1970, la section d’hémodialyse à domicile était créée.

Dialyse rénale aider sante 2