Instances

Instances, comités et groupes de travail actifs et impliqués

L’implication et le professionnalisme des équipes, rendent les instances et groupes de travail au sein d’AIDER SANTÉ très dynamiques et productives.

La CME est composée de tous les médecins et pharmaciens participant à l’activité de l’AIDER SANTÉ.

La Conférence Médicale élabore le projet médical, évalue l’activité et propose au Conseil d’Administration les orientations médicales et techniques en vue du traitement des patients atteints d’insuffisance rénale chronique pris en charge par l’établissement.

Plus précisément, la CME est consultée sur la politique médicale de l’établissement (projet médical et éléments du contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens), sur tout contrat prévoyant l’exercice par l’établissement d’une ou plusieurs missions de service public mais aussi sur le règlement intérieur et les prévisions annuelles d’activité.
Par ailleurs, elle contribue à l’élaboration de la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins ainsi qu’à l’élaboration de projets relatifs aux conditions d’accueil et de prise en charge des usagers.
Elle intervient en proposant un plan d’actions pour répondre aux recommandations du rapport de certification et mettre en oeuvre les objectifs et les engagements fixés en matière de sécurité des soins et d’amélioration de la qualité. Ce plan est accompagné d’indicateurs de suivi.
Enfin, elle élabore un rapport annuel d’activité présentant l’évolution de ces indicateurs.

Le Docteur Lotfi CHALABI en est le Président.

Le Comité de Lutte contre les Infections Associées aux Soins (CLIAS)

Le CLIAS comprend la Direction, des médecins, des pharmaciens, des représentants du personnel soignant et technique et des représentants des patients.

Il assure la prévention, la surveillance, la définition et l’évaluation d’actions d’information et de formation de l’ensemble des professionnels de l’établissement en matière d’hygiène hospitalière et de lutte contre les risques infectieux.
Il s’assure de la coordination et de la cohérence des actions menées au sein de l’établissement.

Le Docteur Nathalie RAYNAL en est la Présidente.

La Commission du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS)

La commission participe, par ses avis, à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles à l’intérieur de l’association, notamment à l’élaboration de la liste des médicaments et dispositifs médicaux stériles utilisés en dialyse.

Le COMEDIMS est présidé par Vincent CANTONI, pharmacien gérant et responsable du management de la qualité et de la prise en charge médicamenteuse (gestion des risques tout au long du circuit du médicament).

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD)

Le Comité veille à mettre en place les outils de prévention et de lutte contre la douleur, à évaluer la prise en charge de la douleur et à effectuer une information interne sur les résultats.

Le CLUD est présidé par le docteur Estelle RICARD SUTRA.

Le Comité de Liaison en Alimentation Nutrition (CLAN)

Le CLAN se donne pour mission d’améliorer la prise en charge nutritionnelle des patients en évaluant leur état nutritionnel et en coordonnant les actions des professionnels de l’alimentation et de la nutrition.
Les missions du CLAN sont d’effectuer le bilan de l’existant, de définir des actions prioritaires, de préparer le programme annuel d’actions en s’assurant de la coordination et de la cohérence des actions et de leur évaluation, de définir les formations nécessaires, de fournir un appui méthodologique aux différents professionnels concernés et de suivre les indicateurs obligatoires de la HAS.

Le CLAN est présidé par le docteur Laure PATRIER.

La commission des soins infirmiers réunit les cadres de santé autour des problématiques liées aux soins et à l’organisation de ceux-ci.

Le Comité de Pilotage Qualité/Gestion des risques assure le suivi des groupes de travail de la certification et la surveillance des incidents ou risques d’incidents de l’ensemble des unités et services d’AIDER SANTÉ.

La Commission des Usagers (CDU) a pour mission de veiller au respect des droits des usagers, de faciliter leurs démarches et de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’accueil et de la prise en charge.

Le Comité d’Identitovigilance (CIV) a pour objectifs de définir la politique d’identification du patient et de l’améliorer en mettant en place des instances et des moyens dédiés à l’identitovigilance. Il établit des procédures afin de garantir la sécurité des données et contribue à améliorer l’interopérabilité des systèmes d’information au sein de l’établissement. Des indicateurs qualité lui permettent d’évaluer la pertinence et l’efficacité des actions menées.

La Commission Ethique et Droits des Patients a pour objectif de participer à la mise en œuvre du projet institutionnel concernant l’éthique et des droits des patients, avec des missions d’accompagnement sur les questions éthiques, d’information et de formation, d’évaluation et de communication. Elle identifie les problèmes éthiques rencontrés dans l’établissement et apporte des outils de réflexion et des plans d’actions qu’elle coordonnent et évaluent.

Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance (CSTH) a pour mission de contribuer, par ses études et ses propositions, à l’amélioration de la sécurité des patients qui sont transfusés.

Le Comité de Pilotage Education Thérapeutique des Patients (COPIL ETP), dont les rôles sont les suivants : choix des orientations stratégiques, priorisation et organisation des formations en ETP, sélection et suivi de l’accompagnement des projets d’ETP, évaluation globale de la démarche d’ETP, organisation d’actions d’informations envers les professionnels et les patients et coordination avec les tutelles, les autres associations ou les réseaux de soins…
La majorité des territoires de soins, l’ensemble des modalités de traitement et des métiers proches des patients, ainsi que les patients sont représentés au sein du COPIL. Il est relayé d’un point de vue opérationnel par 1 à 2 correspondants ETP par unité.

De nombreux groupes de travail sont mis en place dans un objectif d’amélioration continue, tels que le Comité de Pilotage « Dossier Patient », le groupe de travail sur les troubles trophique, le groupe de travail dédié aux abords vasculaires, la commissions des transports sanitaires visant à optimiser le fonctionnement entre les équipes soignantes et les sociétés d’ambulances.

Le D.I.M. prend en charge l’ensemble des problématiques liées à la gestion de l’information médicale dans l’établissement.
Il veille à la sécurité et à la confidentialité des informations médicales recueillies.
Service règlementé, le D.I.M. est une interface médico-administrative. Il est appelé à transmettre des données à l’administration de l’établissement et, par son intermédiaire, aux partenaires extérieurs (tutelle, assurance maladie). Cette transmission se fait dans le cadre du respect de la confidentialité.
Le D.I.M. joue un rôle de prestataire de services et de partenaire des services médicaux dans le domaine de la recherche, en particulier clinique et épidémiologique, et de l’évaluation, visant à l’amélioration de la connaissance des prises en charge. Cette fonction s’exerce dans le respect de l’indépendance de la démarche de recherche des services et de la propriété intellectuelle des résultats.